Face au manque de relève, la quincaillerie de Larouche ferme

outils, quincaillerie

La quincaillerie Xpress de Larouche ferme ses portes. Après plus de 6 mois de recherches pour trouver un nouveau propriétaire, aucune démarche ne s'est concrétisée.

Des gens se sont montrés intéressés, mais le maire de la municipalité, Réjean Bédard, croit que la situation qui prévaut actuellement avec la pandémie rend la recherche de financement bien compliquée. Ce dernier ne perd toutefois pas espoir et il lance qu'il n'est pas trop tard si quelqu'un se manifeste d'ici la fin du printemps.

« Une quincaillerie dans une municipalité c'est fort utile. On avait un très bon service du propriétaire qui quitte, il ne comptait pas ses heures. » - Le maire de Larouche, Réjean Bédard

Le maire souligne que la municipalité est prête à soutenir une personne qui voudrait prendre la relève d'ici quelques semaines et l'agente de développement de Larouche a le dossier entre les mains.

« On s'assure avec le propriétaire actuel qu'on aura la liste d'inventaire qui fonctionnait bien et des informations à savoir sur la quincaillerie et la clientèle. Le bâtiment est toujours là et à l'intérieur les tablettes et l'équipement. Si quelqu'un se manifeste d'ici le printemps, on a encore le temps de rouvrir pour l'été. »

La municipalité ne ferme pas la porte à ce qu'une coopérative reprenne les activités, mais ce n'est pas la première solution envisagée, conclut M. Bédard.

Avec la collaboration de Samuel Montigny.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!