Faussement armé, un jeune conducteur menace des passants à Jonquière


Autopatrouille | Sûreté municipale de Saguenay (Noovo Info)

Un jeune de 17 ans a causé tout un émoi mardi soir à Jonquière. Armé d'un pistolet à air comprimé et cagoulé à bord de sa camionnette, il a menacé plusieurs passants, dont des adolescents.

Ce sont les intervenants de la Maison des jeunes située sur la rue Saint-Michel qui ont alerté les policiers vers 20h30.

Voyez le reportage de Jade Laplante au bulletin Noovo Le Fil Saguenay dans la vidéo.

L'individu s'était stationné à proximité de l'établissement et lorsque les jeunes et les intervenants sont sortis à l'extérieur, il aurait pointé son arme vers eux.

Ils se sont réfugiés à toute vitesse à l'intérieur pour se protéger, raconte la coordonnatrice de la Maison des jeunes, Sophie Leduc. Ébranlée par cet événement, elle entend mener des interventions auprès de ces sept jeunes et ces deux intervenants pour les supporter psychologiquement.

«Je pense qu'il n'était pas conscient de l'impact que ça pouvait faire à long terme sur ces personnes-là. Pour eux, c'était vraiment une attaque au fusil, ils pensaient mourrir [...] Je pense que ça va rester encré dans leur mémoire. Ça risque même de perturber leur présence à la Maison des jeunes parce qu'ils ont eu peur.»

L'individu aurait aussi fait peur à des jeunes qui circulaient en scooter. Les policiers de Saguenay ont été mobilisés en grande nombre, considérant que le suspect était potentiellement armé.

Le jeune conducteur a finalement été retrouvé par les patrouilleurs, puis a été amené au poste de police où il a été interrogé en compagnie de ses parents. Il aurait agi ainsi pour s'amuser, précise le Service de police de Saguenay.

L'adolescent devra respecter plusieurs conditions et le dossier sera transféré au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) qui déterminera si des accusations doivent être portées.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!