Feux en Australie : un Québécois nous raconte l'horreur

Feux en Australie

Un homme de Saint-Prime au Lac-Saint-Jean qui demeure en Australie depuis trois ans nous a parlé ce matin des importants feux de forêt qui font rage là-bas. Jusqu'à présent, 25 personnes sont décédées et 1 800 maisons ont été brûlées.

Manu Gilbert réside à Newcastle, à deux heures au nord de Sydney. Il n'est pas au coeur des incendies, mais plusieurs membres de sa belle-famille le sont. Certains ont perdu leur maison. Il explique que les Australiens sont habitués à la saison des feux de forêt qui débute toujours à l'automne, mais cette fois-ci, c'est du jamais vu. Selon lui, les images qui circulent sur les réseaux sociaux et à la télévision sont collées à la réalité.:

«Tout le monde est un peu alarmé et triste de voir les photos, les vidéos des koalas et des kangourous qui brûlent. Ils n'ont jamais vu ça de toute leur vie».

 

Même s'il n'est pas près des feux de forêt, la qualité de l'air est affectée chez lui et une odeur de fumée est omniprésente. Il raconte avoir vécu une journée d'horreur il y a un mois.:

 

«Tout était orange, on dirait qu'on était sur une autre planète. Il y avait de la fumée partout. Les gens portaient des masques. C'était vraiment épeurant et tout le monde était stressé. On est allé à Sydney ce weekend-là et on ne pouvait même pas voir le Harbour Bridge tellement il y avait de la fumée ».

 

Les Australiens en colère

Manu Gilbert souligne qu'il a aussi un côté politique à cette tragédie. Beaucoup d'Australiens sont en colère contre l'inertie de leur premier ministre, Scott Morrison, face à la situation.:

 

«Ça lui a pris vraiment du temps avant de comprendre comment le problème est gros et qu'il faut réagir rapidement. Il est parti en voyage à Hawaï pendant la catastrophe».

 

Malheureusement, une autre vague de chaleur et des vents sont attendus dès vendredi en Australie. En attendant, les pompiers font leur possible pour éteindre le plus de foyers possibles. Pour écouter l'entrevue complète :