La Baie: des cabanes à pêche blanche emportées dans les eaux

Cabanes emportées

La Ville de Saguenay rappelle aux pêcheurs qu'il est illégal d'installer un abri à pêche en dehors des zones prévues à ces fins. Sans quoi, votre cabane pourrait être retirée à vos frais.

Au moins deux cabanes à pêche blanche ont été emportées dans les eaux de La Baie hier soir. Elles sont présentement à la dérive.

C'est un citoyen qui demeure sur le boulevard de la Grande-Baie Sud, dans le secteur des battures, qui a avisé les policiers vers 20h30 qu'un bon couvert de glace s'était détaché du bord de la baie, emportant 2 ou 3 cabanes.

Heureusement, personne ne manque à l'appel selon la police de Saguenay qui n'a reçu aucun signalement de disparition. La garde côtière canadienne a été avisée et était prête à intervenir en cas de sauvetage. Un brise-glace est déjà amarré dans les eaux de La Baie, ce qui aurait permis une intervention rapide en cas de besoin.

Un appel à la prudence

L'organisme gestionnaire de la pêche blanche à La Baie, Contact nature, rappelle aux pêcheurs d'être prudents avant de s'aventurer sur les glaces.

«La température est très douce, la glace n'est pas solide, d'où l'importance de faire attention et d'où l'importance de toutes les mesures que l'on prend pour mesurer la glace et s'assurer de l'uniformité de la glace». - Marc-André Galbrand, président de Contact Nature.

Le président de l'organisme Promotion pêche, Rémi Aubin, explique qu'une autre vague de froid sera nécessaire avant l'embarquement des cabanes.

«Ce serait bien, si les gens ont des abris portatifs sur la glace, de les retirer en attendant la prochaine vague de froid. Je pense que c'est plus sage».

D'ailleurs, d'autres mesures de l'épaisseur de la glace seront prises par Contact nature sur le site de Grande-Baie cet avant-midi. La semaine dernière, l'épaisseur était d'environ 9 pouces au site de l'Anse-à-Benjamin.