La pluie cause des inondations au Lac-Saint-Jean

Une route inondée.

La pluie des 24 dernières heures cause des maux de tête à plusieurs municipalités du nord du Lac-Saint-Jean.

La route 167 qui relie le Saguenay-Lac-Saint-Jean et Chibougamau-Chapais est inondée au kilomètre 134 et est donc fermée à la circulation pour une durée indéterminée. Il est donc actuellement impossible de circuler entre ces deux régions.

Le ruisseau du village de Girardville est sorti de son lit mardi matin après avoir reçu 60 mm de pluie, inondant la rue Principale et le rang Saint-Joseph Nord à la sortie de la municipalité.

À Saint-Félicien, le débordement d'un cours d'eau a causé un bris majeur sur le chemin du Lac Rond. La circulation s'effectue donc sur une voie seulement et uniquement pour les déplacements nécessaires.

À Saint-Thomas-Didyme, les chemins des Acadiens et du Lac-à-Jim, ainsi que le rang 2 sont à éviter, aussi en raison de débordements.

À Saint-Edmond-les-Plaines, la route Doucet est traversée de part et d'autre par un cours d'eau. La fermeture de la route n'est pas impossible au cours des prochaines heures.

La Sécurité civile surveille aussi attentivement les rivières Mistassibi, Mistassini, Ouiatchaouan et aux Saumons, au Lac-Saint-Jean, de même que la Rivière-aux-Sables, à Jonquière.

La rivière Ashuapmushuan est également sous surveillance puisqu'elle pourrait déborder légèrement sur les terrains.

La directrice régionale de la Sécurité civile, Sandra Belzil, explique les conséquences d'une grande quantité de pluie sur les cours d'eau.

« Les conséquences sont toujours la hausse du débit et du niveau des cours d'eau. Cela dépend de l'endroit où les précipitations tombent, les quantités et la durée, cela a une grande importance sur les cours d'eau. »

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!