Le campement de fortune pour sans-abri démantelé à Roberval


Le campement de fortune a été démantelé jeudi après-midi à Roberval. (Noovo Info)

Le campement de fortune pour sans-abri érigé il y a une semaine à Roberval a été démantelé mercredi après-midi. Les deux seuls individus qui y trouvaient toujours refuge ont été relogés.

L'initative du Centre Mamik Lac-Saint-Jean visait à faire avancer le projet de 24 logements à prix abordables qui était bloqué par Québec, en raison d'un dépassement de coûts. Mais voilà que la Société d'habitation du Québec autorise le projet destiné aux autochtones vivant en milieu urbain.

Il s'agit d'une excellente nouvelle pour la directrice du centre, Mélanie Boivin, qui nous explique la suite des choses.

« On va avoir des rencontres avec le groupe de ressources techniques. On va recevoir les confirmations écrites dans les prochains jours et on va évidemment lancer l'appel d'offre pour le projet de construction. »

Mélanie Boivin réitère que le problème d'itinérance est criant dans la communauté autochtone et que les citoyens attendent le projet de construction de logements avec impatience.

« C'est déjà difficile quand on est Autochtones de trouver un logement, en plus de la pénurie d'appartements à Roberval depuis plusieurs années. Au cours des dernières années, il y a eu des incendies, plusieurs situations et des pertes de logements de manière importante. »

La directrice du Centre Mamik Lac-Saint-Jean espère que la construction des logements débutera avant la saison hivernale.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!