Le dossier du présumé meurtrier de Guylaine Potvin reporté en février


L'arrestation mercredi du présumé meurtrier de Guylaine Potvin, cette étudiante de Jonquière retrouvée sans vie dans son appartement en avril 2000, ébranle tout le Saguenay-Lac-Saint-Jean.  (Sûreté du Québec | La Presse canadienne)

Le présumé meurtrier de Guylaine Potvin, arrêté après 22 ans en octobre dernier, était de retour en cour par visioconférence lundi matin, au palais de justice de Chicoutimi.

Marc-André Grenon, 47 ans, est accusé de meurtre au premier degré et d'agression sexuelle grave sur une étudiante de Sainte-Foy en juillet 2000.

Son dossier a été remis au 1er février, le temps que le Directeur des poursuites criminelles et pénales amasse la preuve nécessaire, a précisé le procureur au dossier, Me Pierre-Alexandre Bernard.

«Une très longue enquête pour deux événements distincts, un à Québec et un à Chicoutimi. Donc la Sûreté du Québec ainsi que le poursuivant sommes toujours dans un processus de divulgation de la preuve.»

Me Pierre-Alexandre Bernard. Crédit photo : Noovo Info | Pierre-Alexandre Fontaine

Guylaine Potvin a été retrouvée sans vie dans son appartement de Jonquière en avril 2000.

Pour l'instant, la Sûreté du Québec ne précise pas si d'autres potentielles victimes de Marc-André Grenon ont été identifiées.

Avec la collaboration de Pierre-Alexandre Fontaine

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!