Le FSSS-CSN et l'APTS conviennent d'un protocole de solidarité

APTS

La Fédération de la santé et des services sociaux affiliée à la CSN (FSSS-CSN) et l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) se sont entendus sur un protocole de solidarité.

Avec la tenue de négociations des coventions collectives des secteurs public et parapublic prochainement, les deux regroupements ont cru bon d'unir leurs forces « pour travailler ensemble, notamment sur des enjeux sectoriels communs aux deux organisations », peut-on lire dans un communiqué. 

Selon les présidentes locales de l'Alliance, Marie-Josée Hamelin et Véronique Neth, les prochaines négociations seront cruciales. « Face à un gouvernement qui n’a pas hésité à pratiquer la politique de la division lors de la dernière ronde de négociations, et avec une série de réformes annoncée par le ministre Christian Dubé, il est impératif de démontrer un front uni parmi les travailleurs et les travailleuses du réseau. »

Outre l'amélioration des conditions de travail du personnel professionnel et technique de la santé, l'accessibilité et la qualité des services offerts aux Québécois pourraient être touchées.

Le protocole engage la FSSS-CSN et l'APTS à ne pas entreprendre d'activité de maraudage entre-elles, en plus de ne pas soutenir des activités liées au maraudage visant l'une d'elles.

« Il est temps de mettre fin aux guerres intestines qui ne profitent en fin de compte qu’au gouvernement de la CAQ. Un maraudage, particulièrement dans le contexte actuel, ne favorise pas la solidarité et la cohésion syndicales nécessaires au déroulement d’une négociation. Les membres du RSSS ont tout à gagner à travailler ensemble, quelle que soit l’organisation qui les représente », soutiennent les présidentes.

Les deux organisations sont ouvertes à accueillir d'autres regroupements du réseau de la santé qui souhaiteraient se joindre au front. 

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!