Mieux encadrer la pratique de la motoneige et du VTT au Québec

Motoneige

Le gouvernement Legault veut mieux encadrer la pratique de la motoneige et du VTT qui a causé près de 600 morts en 10 ans. Limite de vitesse maximale plus basse, contraventions musclées et une formation obligatoire sont prévues dans le projet de loi 71.

Le ministre des Transports, François Bonnardel, a ajouté quelques précisions ce matin aux nouvelles règles qu'il souhaite imposer dans les sentiers. Entre autres, celle voulant qu'il faut 16 ans et une formation pour conduire une motoneige ou un VTT. Il explique qu'ils pourront le faire avant 16 ans sur un terrain privé. :

« Ils [les moins de 16 ans] auront le droit de se promener avec ce véhicule, mais sous supervision proche de cet enfant. Ce que je veux dire par là, c'est que tu l'envoies pas sur ta terre privée et tu le regardes avec des longues vues. Tu es à côté de lui. » - François Bonnardel, ministre du Transport

La personne qui laisse un mineur conduire un VTT et une motoneige dans les sentiers publics sans ces prérequis s'expose à une amende 900 $ et une entreprise de location, ça pourrait atteindre 25 000 $.

Formation obligatoire pour les guides et les touristes

La tragédie survenue en janvier dernier sur le lac Saint-Jean a fait réfléchir le gouvernement. Un groupe de 8 touristes français et leur guide ont vécu l'horreur lorsqu'ils ont sombré dans l'eau glaciale. L'expédition a été fatale pour le guide et cinq motoneigistes.

Le projet de loi prévoit donc que toute personne qui loue un véhicule hors route doit suivre une formation. La formation deviendra aussi obligatoire pour les guides et elle sera élaborée par le ministère du Tourisme.

Bien reçu au royaume de la neige

Au Saguenay, le président du Club de motoneige Caribou Conscrit, Joachim Simard reçoit bien le projet de loi. Pour lui, c'est évident que la majorité des accidents surviennent en raison de la vitesse au volant et de la conduite avec les facultés affaiblies.

Il se dit tout à fait en accord avec la vitesse maximale prévue dans le projet de loi : 70 km/h pour les motoneigistes et 50 km/h pour les quadistes dans les sentiers. : 

« Au niveau de la vitesse, je suis en accord avec ça à 100 mille à l'heure. Les accidents qu'on a dans les sentiers c'est du monde qui va trop vite et du monde en boisson. »

Le projet de loi 71 a été déposé hier et il devra cheminer à travers les différentes étapes de l'Assemblée nationale pour être adopté.

Avec la collaboration de Caroline Dumont, journaliste Bell Media.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!