Pompiers : Une découverture déplorée à Chicoutimi-Nord

Caserne de pompiers, Chicoutimi-Nord

Le conseiller municipal du secteur nord de Chicoutimi, Marc Pettersen lance une pétition en compagne du pompier à la retraite et candidat aux prochaines élections municipales, Mario Gagnon.

Les deux hommes déplorent que la caserne du boulevard Sainte-Geneviève soit par moments vide, ce qui allonge le temps de réponse en cas d'incendie. Marc Pettersen rappelle que le plan initial prévoyait une présence de quatre pompiers en tout temps à Chicoutimi-Nord.

« Par exemple, les pompiers de La Baie vont aller faire des pratiques avec le zodiac sur la rivière, alors ceux de Chicoutimi-Nord partent et vont couvrir La Baie. Ça ne fonctionne pas ! En plus, la caserne de Chicoutimi-Nord est aussi le premier répondant pour tout le secteur de Shipshaw. » - Marc Pettersen, conseiller municipal

Selon le conseiller municipal, la caserne inaugurée en 2018 n'est pas fonctionnelle environ 30 % du temps, mettant ainsi en péril la sécurité de la population.

« Je ferai remarquer que les plus gros risques d'incendie à Saguenay sont au Cégep de Chicoutimi, à l'UQAC, à l'hôpital et au centre-ville de Chicoutimi. Quand il y a des alarmes et que les pompiers de Chicoutimi-Nord sont à Jonquière, au lieu de prendre 2 minutes de réponse, ils vont en prendre 15. »

Marc Pettersen et Mario Gagnon croient également qu'il faudrait construire une caserne satellite près de l'intersection des boulevards du Royaume et Talbot pour desservir plus rapidement les citoyens de Laterrière et de La Baie.

Ils ont passé une bonne partie de la journée au Maxi de Chicoutimi-Nord pour faire signer leur pétition. Environ 250 personnes se sont déplacées, selon Marc Pettersen qui compte laisser son document dans certains dépanneurs de la rive nord et de Laterrière au cours du prochain mois.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!