Postes Canada : 2 ans sans contrat de travail

Postes Canada ISTOCK bukharova

Les employés de Postes Canada de la région ont mangé une part de gâteau ce matin pour souligner les deux ans de l'échéance de leur contrat de travail. Une action qui se voulait, vous l'aurez deviné sarcastique.

L'action se tenait aussi en appui aux employés du centre de traitement du courrier à Ville Saint-Laurent qui ont manifesté à l'extérieur de l'établissement tôt ce matin.

Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes a appelé ses 50 000 membres à se réunir pour faire comprendre à leur employeur que la situation ne fait plus de sens, souligne le représentant syndical dans la région, Jean-François Simard. :

 

« Nos membres sont démoralisés par le fait qu'il n'y a aucun avancement. Depuis deux ans, nos conditions de travail restent les mêmes et nos salaires aussi. On ne voit pas le bout. »

 

Un an après le début des négociations, en novembre 2018, les élus de la Chambre des communes à Ottawa ont voté une loi spéciale pour obliger les travailleurs des postes à revenir au boulot à l'approche des Fêtes. La loi devait prévoir un arbitrage de convention collective qui devait se régler dans les 90 jours suivants, explique Jean-François Simard qui ajoute que le délai est largement dépassé.

Les syndiqués souhaitent des conditions de travail plus sécuritaires, un ajout d'effectif et une meilleure conciliation travail-famille.