Pourquoi pas un tramway à Saguenay ?

La ligne bleue

Un citoyen de Saguenay qui utilise l'autobus pour tous ses déplacements lance l'idée d'avoir un tramway pour régler le problème de transport en commun. Érick Tremblay Dionne croit que malgré toute sa bonne volonté, la STS ne pourra jamais offrir des trajets en autobus qui répondent aux réels besoins de la clientèle.

Le Saguenéen est sans équivoque : l'autobus à Saguenay est un échec selon lui, et ce, malgré toutes les actions pour l'adapter et tenter de faire survivre le service.

 

« Je prends l'autobus de ville depuis que j'ai 14 ans. Toute ma vie dépend du système du transport en commun et des limites de son réseau. C'est simple si je n'ai pas de transport, je n'ai plus de vie. Combien de fois j'ai dû refuser de participer à une activité ! Et je ne suis pas seul parce que des gens sans voiture il va y en avoir de plus en plus dans l'avenir. » - Erick Tremblay Dionne, usager de la STS.

 

Sérieux dans sa démarche, il a dessiné la Ligne Bleue qui partirait du Mont-Fortin à Jonquière et s'arrêterait à tous les points d'intérêts de la ville jusqu'au Musée du Fjord à La Baie. Il a également fait des recherches sur les impacts des tramways dans certaines villes de la France et il a envoyé le tout au président de la STS Marc Pettersen.

Érick Tremblay Dionne compte aussi se présenter à une séance du conseil de ville, si l'horaire de bus le permet, qu'il précise. :

 

« C'est prouvé qu'un tramway dans une ville augmente beaucoup l'achalandage dans les transports publics en plus de réduire les gaz à effet de serre et le bruit. Il est aussi beaucoup plus durable que l'autobus. On parle d'une durée de vie de 34 ans plutôt que de 16 ans. Sans compter que ça coûterait moins cher en chauffeurs et en entretien. »

 

Il ajoute que les autobus pourraient mieux desservir les secteurs comme Shipshaw et Canton-Tremblay.