Prime de 15 000$ : le CIUSSS tente de ramener 500 infirmières

Infirmiere

Près de 500 infirmières à la retraite ou qui ont quitté le réseau ont été invitées à revenir au travail par le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean au cours des derniers jours. La prime de 15 000 $ offerte par le gouvernement justifie cette offensive.

L'employé qui les appelle les informe qu'elles ont droit à la prime annoncée il y a deux semaines par le gouvernement Legault si elles reviennent dans le réseau. Certaines d'entre elles ont quitté le réseau il y a trois ans, d'autres il y a un an.

Des infirmières qui ont été appelées nous indiquent que cet incitatif est intéressant, mais elles ont décliné l'offre puisque le CIUSSS ne peut pas garantir qu'elles ne feront pas de temps supplémentaire obligatoire si elles sont réembauchées. De plus, elles retourneraient au bas de l'échelle pour le choix de leur horaire.

Jusqu'à présent, une vingtaine d'infirmières à la retraite se sont montrées intéressées et une vingtaine veulent en savoir davantage avant de prendre une décision.

«Ça peut paraître peu, mais au niveau du réseau régional, il manque environ 300 infirmières et infirmières auxiliaires. Donc une infirmière de plus, c'est déjà le bienvenu et s'il y en a 20 ou 40 qui s'ajoutent, ce sont des démarches extrêmement positives pour nous.» - Pierre-Alexandre Maltais est conseiller-cadre aux communications par intérim au CIUSSS

La démarche du CIUSSS pour faire la promotion des primes se poursuivra au cours des prochaines semaines. Les personnes intéressées peuvent en savoir plus ici.

La situation est sensiblement la même en Abitibi, où seulement cinq infirmières ont répondu présentes.  En Mauricie et dans le Centre-du-Québec, 1200 infirmières ont été rappelées et de ce nombre, 36 ont accepté de revenir au travail.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!