Prix de l'essence : est-ce la fin du répit pour les automobilistes ?

Essence

Le prix de l'essence est à la hausse pratiquement partout en province et contrairement à la croyance populaire, ce n'est pas parce qu'on est à l'aube d'un long week-end.

C'est une fausse conception nous dit d'emblée la porte-parole de CAA Québec, Andrée-Ann Déry qui assure que ses collègues et des firmes d'analystes pétroliers se sont souvent penchés sur la question. Elle nous répond que le Québec et ses jours fériés ne peuvent pas influencer le marché mondial de l'essence.

Alors pourquoi cette hausse au cours des derniers jours ? À Montréal, certaines stations-service on dépassé 1,50 $ le litre et ailleurs en province, il se vend bien souvent au-dessus de 1,40 $, voire même 1,49 $ à Rimouski et Trois-Rivières.

D'abord l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) n'a pas encore augmenté sa production même si la consommation est revenue au niveau d'avant la pandémie, explique Mme Déry. Aussi, des intempéries climatiques sont survenues dans le golfe du Mexique récemment.

« Ça eu comme résultats d'amputer les réserves de pétrole et de créer une pression à la hausse sur le coût d'acquisition des stations-service. Ça serait donc impossible actuellement un prix à 1,20 $ le litre. »

- Andrée-Ann Déry, porte-parole de CAA Québec.

Andrée-Ann Déry nous explique pourquoi le marché du pétrole est instable ces jours-ci : 

Certains automobilistes peuvent se consoler en se disant qu'ils ont encore un rabais sur l'essence. C'est le cas au Saguenay-Lac-Saint-Jean puisque malgré une hausse à 1,35 $ le litre cette semaine, les consommateurs payent tout de même moins cher que le prix réaliste qui est à 1,42 $.

« En ce moment, ce que ça veut dire c'est de prendre votre véhicule et d'aller faire le plein parce que présentement les marges de profit sont très minces  et le prix risque encore d'augmenter ! »

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!