Saguenay: une première séance du conseil depuis les élections

Conseil de ville de Saguenay

La mairesse de Saguenay Julie Dufour a présidé sa première séance du conseil de ville hier soir. Les responsabilités reliées aux 28 commissions et comités ont été distribuées au sein du conseil.

La mairesse présidera la Commission de l'aménagement du territoire, génie et urbanisme. Michel Potvin demeure en charge de la Commission des finances et Jean-Marc Crevier devient président de la Société de transport du Saguenay. Il promet un mandat en toute transparence.

«Je siège sur le CA de la STS depuis 4 ans, je peux donc vous dire que j'ai confiance en la direction et son équipe en ce qui a trait à la gestion de la STS. Je sais que les employés sont prêts à accueillir les recommandations positivement et à continuer d'améliorer leurs pratiques, particulièrement avec le rapport de la vérificatrice générale.»

De son côté, Mireille Jean assumera la présidence du Comité consultatif d’urbanisme et de la Commission ville intelligente et communication. Le conseiller Martin Harvey se chargera de la Commission des ressources humaines et le Comité de pêche blanche. 

Jimmy Bouchard dirigera la Commission du développement durable et de l’Environnement ainsi que la Commission des travaux publics, immeubles, génie et équipements motorisés.

Enfin, Marc Bouchard sera à la tête de la Commission des services communautaires, de la vie de quartier et du développement social ainsi que la Commission des arts, de la culture et du patrimoine.

La nouvelle gouvernance de Promotion Saguenay a aussi été dévoilée. L'homme d'affaires Éric Larouche assumera la présidence et Priscilla Nemey la direction générale.

Julie Dufour déposera son premier budget d'ici les Fêtes, elle qui a promis un gel des taxes foncières pour 2022 pendant la campagne électorale.

Encore de la grogne à Laterrière

Par ailleurs, les citoyens de Laterrière étaient encore nombreux hier soir au conseil de ville. Même si Saguenay a reculé avec son projet de bioparc, plusieurs résidents se plaignent du bruit et des odeurs causés par les activités industrielles.

«Concassage, tamisage, alarme de recul non seulement le jour, mais aussi la nuit. Le grondement des machines vient nous chercher jusque dans nos maisons, même les fenêtres fermées.» - Chantale Villeneuve, citoyenne

La mairesse Julie Dufour a mentionné qu'un comité de bon voisinage a été créé. Elle a promis d'en faire une priorité au retour des Fêtes.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!