Transphobie dans les écoles: les organismes LGBTQ+ interpellent le ministre de l’Éducation


(Envato Elements)

Ce texte écrit par la Fondation Émergence traite de l'histoire de Kloé Guillemette, jeune fille de 15 ans ayant vécu de l'intimidation et de la transphobie à son école. C'est d'ailleurs la lettre qu'elle a elle-même écrite, pour faire connaître son histoire et éviter qu'elle se répète.

Bonjour,

Je m’appelle Kloé Guillemette, j’ai 15 ans et je suis une fille née dans un corps de garçon. Je suis sortie du placard à l’âge de 13 ans, quand j’ai commencé le secondaire. Heureusement, j’ai reçu le soutien de ma famille dès le début.

Aujourd’hui, j’ai décidé d’écrire un texte pour raconter les épreuves que j’ai vécues à l’école secondaire depuis le début de ma transition. Au début, plusieurs jeunes de l’école se moquaient et m’insultaient. Je pensais qu’avec le temps ils allaient arrêter. Malheureusement, le contraire s’est passé. Plus le temps avançait, plus les commentaires étaient méchants et la violence physique a aussi commencé.

De jeunes garçons m’ont battu, ils étaient plusieurs à regarder et à filmer la scène. Chaque jour, j’avais peur d’aller à l’école. Je ne me sentais pas en sécurité.

J’ai écrit ces quelques lignes pour dénoncer ce qui m’est arrivé et pour changer les choses. Je ne veux pas que ça n’arrive à personne d’autre, car je sais que je suis assez forte pour tenir le coup, mais que certains jeunes n’auraient pas cette force.

J’ai été victime d’intimidation, oui, mais je suis toujours debout et je chemine la tête haute, fière. Je suis fière de la femme que je deviens. Ensemble, nous pouvons et nous devons faire changer les choses. Faisons en sorte que des histoires comme la mienne ne se produisent plus.

________________________________________

L’histoire de Kloé et sa famille n’est malheureusement pas un cas isolé. Selon les données de l'Enquête canadienne sur la santé des enfants et des jeunes de 2020, 66 % des jeunes de la diversité sexuelle et de genre avaient été victimes d'intimidation au cours de l'année précédente.

Les organismes qui œuvrent pour la défense des droits LGBTQ+ du Québec joignent leur voix à celle de Kloé Guillemette. Le ministre de l’Éducation doit absolument mettre en œuvre des actions concrètes pour que les jeunes trans et non binaires se sentent en sécurité dans leur environnement scolaire.

Kloé a été la cible de harcèlement, d’intimidation et de gestes de violence à maintes reprises. À bout de ressources, ses parents ont dû prendre la décision de la retirer de son établissement d’enseignement. La situation était devenue insoutenable pour la famille.

Le bien-être des jeunes trans et non binaires dépend du degré d’ouverture de leur environnement éducatif. Ne pas assurer la mise en place de mesures qui permettent aux jeunes de vivre pleinement leur identité contribue à multiplier les expériences de violence auxquelles les jeunes trans et non binaires peuvent être confronté.e.s.

Le 17 novembre prochain, l’humoriste Guillaume Boldock organisera un événement-bénéfice pour soutenir Kloé et pour amasser des fonds pour l’organisme Entraide Trans Saguenay-Lac-Saint-Jean afin de leur permettre de continuer leur travail de sensibilisation. Les organismes et les communautés LGBTQ+ de la région, ainsi que leurs allié.e.s, poseront des actions concrètes sur le terrain, et à la hauteur de leurs ressources, pour soutenir Kloé et viser à ce que son histoire ne se répète plus. Il est impératif que le ministre de l’Éducation en fasse tout autant.

Signataires de la lettre au ministre de l'Éducation

Laurent Breault, directeur général, Fondation Émergence

Madame Claude Amiot, présidente, Entraide Trans Saguenay—Lac-Saint-Jean

Roxanne Gervais, directrice générale, Diversité 02

Mona Greenbaum, directrice générale, Coalition des familles LGBT+

Julie Fortier, directrice générale, Coalition d’aide à la diversité sexuelle de l’Abitibi-Témiscamingue

Miguel Deshaies, directeur général par intérim, GRIS-Québec

Marie-Philippe Phillie Drouin, direction générale, Divergenres

Catherine Liboiron, co-directrice générale par intérim, JAG, Organisme LGBT+

Gabriel James Galantino, coordonnateur, Chaire de recherche sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres, Université du Québec à Montréal

Martin Blais, Ph.D, professeur titulaire, département de sexologie et titulaire de la Chaire de recherche sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres, Université du Québec à Montréal

Marie Houzeau, CRHA, directrice générale, GRIS-Montréal

Janik Bastien Charlebois, Ph.D., professeure, département de sociologie, Université du Québec à Montréal

Valérie Boyer, directrice adjointe, Le Néo

Mollie L-Schlachter, intervenante au DISPENSAIRE - représente la direction

Marie-Claude Joannis, Diversité KRTB

Alexandre Dumont Blais, directeur général, RÉZO

Samuel Desbiens, directeur général, Trans Mauricie-Centre-du-Québec

Guillaume Tremblay-Gallant, directeur général, Portail VIH/sida du Québec

Naoufel Testaouni, directeur général, QueerTech

Denis-Martin Chabot, artiste pluridisciplinaire : auteur, journaliste, comédien

Animateur de L’Heure où l’arc-en-ciel se lève, directeur général et artistique, Fierté littéraire, et gestionnaire au développement, Maison Plein Cœur

Stéphanie G-Dubé, coordonnatrice, Le PIaMP

Geneviève Ste-Marie, responsable de la coordination générale et du réseautage, TransEstrie

Dylan Langlais, intervenant au DISPENSAIRE en santé sexuelle et RDM, consultant du Groupe Amalgame

Joris Grail, coordonnateur, RÉZO, Coordinating Committee of Queer McGill

Yannick Fabre, président d’Équipe Montréal, sports et loisirs

Simon Gamache, directeur général, Fierté Montréal

Laura Cinelli, présidente du CA, Inclusion sport, conseil d’administration de Trans Outaouais

Stéphanie Meunier, coordination de Jeunesse Idem

Rébecca Janson, directrice générale, GRIS Estrie

Marion Bertrand-Huot, direction générale par intérim, Conseil québécois LGBT

Nicolas Bourgois, vice-président d’Espace LGBTQ+

Frederic Caron, agent.e de projet web et médias sociaux, RÉZO

Audrey Mantha, coordonnatrice générale, Centre de solidarité lesbienne

Zach Abraham, intervenant communautaire, RÉZO

Stéphanie Rousseau, coordonnatrice clinique, RÉZO

Kim Forget-Desrosiers et Shinri Deschamps, intervenant.e.s à l’ATQ

Jasmin Roy, président, Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais

Jean-Sébastien Bourré, Auteur des livres TRANSition: Évolution du mouvement trans et de ses revendications et TRANSition: Une quête de soi

Annie Pullen Sansfaçon, Ph.D., professeure titulaire, École de travail social, Université de Montréal, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les enfants transgenres et leurs familles, Fierté Trans Pride

En appui aux organismes:

Dany Turcotte, humoriste et animateur

Debbie Lynch-White, actrice

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!