Trois Jeannois et leurs entreprises accusés d'avoir volé pour 300 000 $ d'électricité


(La Presse Canadienne)

Des accusations de vol d'électricité et de méfait ont été portées contre trois Jeannois et leurs entreprises jeudi au palais de justice de Roberval.

Mathieu Goulet, Guillaume Goulet et Marie-Pascale Gobeil auraient volé de l'électricité pour 300 000 $, en plus de commettre des méfaits totalisant 20 000 $.

Les infractions auraient été commises dans une quinzaine de résidences de Roberval, Chambord, Saint-Bruno, Saint-Félicien, Hébertville, Saint-Prime et Mashteuiatsh.

Par voie de communiqué, Hydro-Québec explique avoir été alertée en avril 2021 par ses outils de détection des utilisations anormales de l'électricité. Les présumés coupables ont été démasqués dans les mois suivants.

Chaque année, les équipes de sécurité d'Hydro-Québec traitent environ 400 dossiers en lien avec le vol d'électricité.

«Ainsi, de 2019 à 2021, l’entreprise a récupéré plus 16,5 M$ en consommation auprès de sa clientèle grâce à ses méthodes de détection et d’intervention en matière de vols d’électricité partout dans la province.»

La société d'État rappelle que les installations trafiquées présentent un risque élevé d’électrocution et d’incendie.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!