Un balado historique sur Dubuc, l'homme derrière Chicoutimi

Pulperie

Balado Boréal a lancé jeudi son nouveau balado historique « Sur les traces de Dubuc ».

Produit à la demande de la Pulperie de Chicoutimi, le balado retrace le parcours de Julien-Édouard-Alfred Dubuc, cet industriel et homme politique qui a fait entrer Saguenay dans l'ère industrielle et qui en a transformé le paysage bâti. On lui doit notamment le bâtiment 1921 qui abrite aujourd'hui La Pulperie.

Le producteur du balado, Carl Gaudreault, parle d'un grand homme.

« Si Chicoutimi est développée comme elle aujourd'hui, c'est à cause de Dubuc. C'est un homme d'affaires qui était reconnu à l'international, dans les plus grands cercles des entrepreneurs de partout dans le monde. »

Et les innovations qu'il a faites sont nombreuses, selon le producteur. Rendre accessible le téléphone à Chicoutimi et y étendre le réseau d'aqueduc, prolonger le chemin de fer et instaurer les activités de travail en français, alors que les entreprises étaient principalement anglaises et américaines.

« Il a instauré les trois quarts de travail de huit heures. Il a aussi contribué à la vie syndicale en négociant avec les syndicats plutôt que d'y être réfractaire. » - Carl Gaudreault

En cinq épisodes, on découvre donc la vie de M. Dubuc et sa contribution à Chicoutimi à travers des témoignages et des enquêtes menées sur le terrain par l'animatrice et réalisatrice Marie-Julie Gagnon et l'historien Gaston Gagnon.

« Ce n'est peut-être pas le fondateur de Chicoutimi, mais je dirais que c'est le fondateur du Chicoutimi moderne. » - Carl Gaudreault

Le balado est disponible sur le site Web de La Pulperie et sur toutes les plateformes d'écoute en continue.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!