Une agente de la police de Saguenay accusée de voies de fait


Le SPS a refusé d’émettre des commentaires afin de «préserver la transparence du processus judiciaire». (Noovo Info)

Le Service de police de Saguenay (SPS) a confirmé le dépôt de plusieurs accusations de voies de fait contre l’une de ses policières.

L’agente a été suspendue le 8 avril 2022 à demi-solde, selon la procédure de la convention collective. La policière se serait retrouvée au milieu d'une altercation dans un bar de Chicoutimi alors qu'elle était en civil. Elle aurait frappé un homme et une femme lors de cette soirée. La date de suspension porte à croire que les faits en lien avec les accusations seraient survenus avant, mais le SPS n'a pas été en mesure de le confirmer.

Les accusations du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) ont été déposées le 22 août.

Le SPS a refusé d’émettre des commentaires afin de «préserver la transparence du processus judiciaire».

Avec des informations de Joanie Bilodeau, Noovo Info.

À lire également:

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!