iheartradio

Palais de justice Drummondville

John Brisson-Émond devra purger un peu plus de 41 mois d'emprisonnement relativement à des contacts sexuels sur de jeunes enfants à Drummondville. Il a finalement reçu sa sentence à laquelle il fallait enlever sa détention préventive.

L'individu de 30 ans avait admis avoir assouvi des pulsions sexuelles sur deux enfants de moins de 5 ans.

Il s'agissait alors de contacts sur les parties intimes des bambins alors que les accusations d'agressions sexuelles avaient été retirées du dossier. Les faits reprochés s'étaient produits en 2020.

AUTRES CONDITIONS

John Brisson-Émond sera aussi inscrit au registre des délinquants sexuels à vie en plus de devoir fournir un échantillon d'ADN et de ne pas pouvoir posséder d'armes durant 10 ans.