Désobéissance florale: Il laisse pousser des fleurs au lieu du gazon

image.jpg?t=1626963760&size=Large

Le plus beau dans cette histoire, ce Sherbrookois n'a pas reçu de plainte !  Pour que ses voisins comprennent son idée, il a fait une pancarte sur laquelle on peut lire : Notre terrain est comme la société : on y trouve des spécimens envahissants, colorés, récalcitrants, originaux, inattendus, bizarres ou splendides. C'est la cohabitation qui rend le tout magnifique.